J’interroge

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :3 – Les poèmes et les récits de Patricia Laranco :3-13 :Phobie sociale

    La maison était remplie de pièces ombreuses, de réduits feutrés, d’alcôves tapissées de laine qui y entretenaient une atmosphère duveteuse. Sous le coup de l’ennui, j’y allais et venais inlassablement, de pièce en pièce, de salle de bain au carrelage glissant en chambre douillette où s’amoncelaient les jouets d’enfant qui voulaient à toute force que je joue avec ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :10 – Les poèmes de Monika Del Rio :10-1: La nuit poétique

    La nuit poétique Le temps de tous les dangers, Est   tombé  sur nous Tel un prédateur nocturne Aux grands yeux lumineux Et au regard alerte. La poussière dorée de la lune Se faufila à travers  les mailles Bleues et denses de la moustiquaire. La nuit de tous les dangers Quand un air  plaintif du piètre chanteur De cette ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :9:Les poèmes de Mohamed El Qoch :9 -2 : Déchu, sans patrie…

  Il se souviendra, sûrement, Le POÈTE qui a aimé Ses automnes attendris Ses  longues heures d’attente voilées Ses veillées nocturnes Chaque brin de lumière Qu’ont tissé les jours fuguant Chaque feuille qui tombe Qui murmure et soupire Ses destinations inconnues   Les mots, imperceptibles, A l’orée du crépuscule N’auront de grenier salvateur Orphelins, sans gloire Condamnés à l’oubli   Déchu, ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :6 – Les poèmes de Solène de Lam :6 -5 : Vagues de soupirs

  Bercée par ses remous je me suis laissée fuir, Devenant prisonnière de ses jeux de désirs :  Il n’a cessé de dire que je suis toute à lui ! C’est si vrai qu’il me faut l’exprimer aujourd’hui…   Encore, dans mon sommeil, des images repassent Qui sont le souvenir du feu dont je trépasse Par lequel il façonne ce qu’il veut que je sois : Une reine de l’amour dont il serait le ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :8 – Les poèmes de José Le Moigne :8-3 : Nous vieillirons

  Nous vieillirons sanglés dans nos sanglots et dans nos certitudes Nous aurons dans les mains des proses suicidaires et des printemps inexploités Nous serons tout nous serons rien Quand nous mettrons nos pas dans les pas de la mort Dans ce nouveau mini-poème, un genre médian entre le poème ordinaire et le haïku que l’auteur affectionne tout particulièrement et ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 9 – Les poèmes de Mohammed El Qoch :9-1 : Lumière…!

  Et quand la lumière,  A l’horizon lointain, s’étendra, Je prendrai la route, seul, Voyageur nomade pèlerin Je sèmerai sur chaque rime Quelques vœux sublimes Des mots teintés de printemps L’ultime saison de l’amour Ils se retourneront dans leurs tombes, Ceux et celles qui reposent…   Le poète avec les trois notions-clés qu’il  utilise dans ce poème : la lumière  ( ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :8- Les poèmes de José Le Moigne :8-2 : La bille d’agate

      Certes, la pièce est chaude et bien douillette, des colibris y fusent, éclairs rouge-feu qu’indiffère semble-t-il le crachin qui fouette la baie masquée de rideaux bleus. Dehors, les cyprès grelottent sous le vent, frissonnent ainsi que des palmes, et moi, je me demande si ce sont des zombies ou bien des korrigans qui flottent vaporeux, aux frontières ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 8 – Les poèmes de José Le Moigne :8 –1:Soleil lacustre

    Soleil lacustre éclairant chichement l’agonie des tourbières   A la margelle du silence la fuite des cyprès délimite l’alleu   L’acier scintille au ras des emblavures   qui peut prédire la chute du glorieux oriflamme       Ce poème délibérément hermétique est axé sur deux principaux pivots sémantiques :la terre à culture (tourbières- emblavures  – cyprès) et  la ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :4- Les poèmes de Calli Mondésir : 4-9 : Où sont les anges gardiens?

    Des cris Des plaintes… Des marques de pas furtifs Des échos qui se brisent vers l’infini   La nuit est seule à dévisager Le sang , à étrangler l’étalée de la terre   Pas un creux, pas une brèche Pas même une fissure dans les murs du ciel Où la lumière pourrait s’éclipser Pour épier cette parade de ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :5-Les poèmes de Philippe Correc :5-9: L’étrangère

    Elle est montée à la Défense Se postant près des strapontins Au milieu du train en partance Afin qu’on l’entende de loin.   Portant un foulard sur sa tête Et un chemisier blanc brodé Elle a chanté un air de fête Puis une chanson pour pleurer.   Elle avait la voix envoutante Qu’on ne pouvait que l’écouter Elle en devenait ... Lire la suite »