J’interroge

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 24 –Les poèmes de Thierry Mongaillard : 24 –2 : Ce peu de moi….. qui me fait souffrir…

  Mon corps devient cicatrice, Torture ma vie en supplice. Ma tête aime ce rebelle En le couvrant de son ombrelle, Le distrayant par le charme, De ne pouvoir fondre en larmes. Quand la douleur électrise, En vers elle devient une brise….. Souffrir en écrivant ce poème, Trouver la rime devient problème. Devant les affres, n’est-ce point tourment, De véhiculer ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :23 –Les poèmes de Rana Safkouni:23 –1 : Elles ont troué les flûtes

  Elles ont troué les flûtes Avec  l’expiration de leurs poumons Derrière les absents … ! Les femmes qui apprirent au vent Comment un sifflement Peut devenir une chanson !   (Rana Safkouni , poétesse  syrienne )   La définition de l’art a toujours donné lieu , dans le passé, à d’interminables controverses avant que ne s’y penchent, ces dernières années, les ... Lire la suite »

Entretiens de « Culminances » :15 – Avec la poète iranienne Sanaz Davod Zadeh Far

Qui est Sanaz Davoodzadah Far? Sanaz Davoodzadah Far est née à Al-Ahwaz et réside à Téhéran (Iran) .Elle poursuit ses études supérieures en sciences psychiques. Dotée depuis son enfance d’une âme artistique , elle s’est essayée dans plusieurs branches de l’art (théâtre , peinture, conte pour enfants, interprétation de chansons iraniennes traditionnelles …) dont surtout la poésie. Ses écrits poétiques ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :22 –Les poèmes de Maysoun Suidane:22 –1 : Ah si j’étais une brise !

    Ah si j’étais  au bout de la nuit Une brise  qui   Parfois s’élève dans ta poitrine … Parfois  disparaît … Parfois  oscille… ! Ah si toutes les portes de la cité Se ferment Et une seule porte dans ton cœur S’ouvre !   ( Maysoun Suidane , poétesse  koweitienne )   L’amour unilatéral a constitué l’un des thèmes les ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :21 –Les poèmes de Tuqa Morsi:21 –1 : Mon désordre brille !

  Tel un assoiffé demandant  au nuage De déverser la pluie dans une cave obscure, J’entame la nuit par le silence… Aucune fenêtre, ni un jour ne bavarde… Ce n’est pas l’heure de dormir ! Y ‘a-t-il quelqu’un pour  verser le sommeil Sous mes paupières ? Je m’accoude au dernier enfant Courant dans mon sang. je plonge dans mon âme.  Je me ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :19 –Les poèmes de Qamar Sabri Jasem:19 –1 : Je suis une anse dans la chemise de la vie

    Je suis une anse dans la chemise de la vie Qui te protège du vent Et  ta tendresse  est mon  bouton  … Je jeûne, je prie, j’invoque … Et  le tapis de prière de la révélation                            Est ma poésie. Je lève la main des poèmes vers le ciel Car les poèmes n’ont jamais été souillés Par les péchés. ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :18 –Les poèmes de Mohammed Derkaoui:18 –1: Il manque une virgule

Loin dans les ténèbres d’où jaillit la lumière La quintessence des voix primaires Voies qui mènent au premier cri Évanouissant les mères Faisant chanter les sages de la vie Loin Es-tu déjà arrivé As-tu touché les bordures Les veines qui irriguent la nuit Est-ce une page vierge devant sa plume Ou ses couleurs en font déjà un tableau confus Trop ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :17 –Les poèmes de Suzanne Ibrahim:17 –1:Les escargots de la peur

  Lorsque j’ai soulevé la couverture Sur le plafond de ma gorge Les escargots de la peur Et les algues de la douleur étranglée M’ont surprise. J’ai craint de marcher au milieu de la foule Amputée du plafond de ma gorge Alors que je traversais un long tunnel Entre mes os et ma chair… Ö étoile du matin ! Emprunte-moi un ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 16 – Les poèmes de Linda Abedalbaki : 16 –1 : Tu es venu

    Tu es venu En pleine nostalgie Tu étais à distance d’un baiser près Lorsque  mes mots se perdirent Entre l’alphabet des larmes Et le halètement de la pluie Lorsque l’encre s’était avérée insuffisante Pour mes vers Je suis venue Peler mes sourires Dans les couffins  de ton désir Et tomber baiser Après  baiser Sur les rivages de la ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :15 – Les poèmes de Mithaq Karim Al Roukabi :15 –1 : Du fond de l’obscurité ton spectre vient à moi…

    Du fond de  l’obscurité ton spectre vient à moi … S’enroule autour de mon être Comme une prière pleurant un dieu perdu Et ton nom …est une patrie de safran… Veillant  dans ma mémoire. La langueur de l’impossible … Et l’obscurité des distances Ne brisent  jamais les cruches de la nostalgie… Ö…Moi ! Sur l’épaule de mes années …j’ai ... Lire la suite »