Je tisse

DESTIN par: Ahmed Safir – Fès –Maroc

Ce sentier qui chemine Long et interminable Ce vieillard qui rumine Seul et inconsolable Le début est si loin La fin fort improbable Assis dans son coin Il compte les ans Il compte les jours Il prend le temps De regarder avec amour Ce petit enfant Traînant un cartable si lourd Il sourit et revient aussi loin Que peut revenir ... Lire la suite »

Méditer par: Ahmed Safir – Fès – Maroc

Méditer, se regarder de l’intérieur Hésiter à se croire un être supérieur L’humilité parfois est bien meilleure Que certains airs de grand seigneur. Méditer, voyager au fond de son égo Un exercice  pour se connaître soi-même Et se rendre compte que nous sommes égaux Malgré nos couleurs et nos religions mêmes Méditer, se réconcilier enfin avec soi Trouver la lumière, ... Lire la suite »

Douleur par :Maissa Boutiche – Ain Bénian – Alger- Algérie

Elle est une femme qui s’applique, À gérer,  avec patience et foi le vide, qui l’habite Ses sentiments  perturbés,  en révolte Saignent  de la morsure, de la solitude De sa nature, posée et sensible Elle regarde l’océan de ses yeux, si tristes Ses pensées essoufflées, implorent et méditent. Elle observe, les vagues, que le vent, ondule, Un sourire affecté, balaie ... Lire la suite »

Je savais que je finirais dans la rue !/et/ Mes politico-poèmes comme ils viennent par: Fatima Maaouia – poétesse tuniso-algérienne – Tunis

Je savais que je finirais dans la rue ! Quand on finira par ne plus lire un mot Et que le poème aura disparu Mais quand j’ai vu la plaque nue La haut Trilles Sur grille Esseulée toute maculée La touchant du doigt Pour la consoler Du froid J’ai eu tout à coup Envie de la décrocher de sa croix ... Lire la suite »

Les réfugiés par: Ahmed Safir – Fès – Maroc

Dans ce cercle vicieux Nous dansons Sur des braises de feu Sans chanson Vainement  nous levons les yeux Priant et implorant les dieux Attendant une manne des cieux Nous faisons des vœux pieux Pour la paix dans ces lieux Pour épargner jeunes et vieux Dans ce cercle vicieux Nous tournons au hasard Affamés , les yeux hagards Refoulés , éternels ... Lire la suite »