Je tisse

Les portes éphémères ( 1) et (2) par :Patrick Berta Forgas – poète philosophe français – Paris

  ( 1 ) Mirages sur les sables Et la pluie des puits profonds Des déserts qui s’enterrent. Miracle imaginaire De l’indicatif avenir. Miradors aux frontières À contenir les vies Qui avancent Trop près… S’approchent D’invisibles portes. (2) Linceuls avancés Aux courbes radicales De la morte question. Vivrons-nous le silence Si longtemps que le bruit Consume nos appels ? Se ... Lire la suite »

Deux nouveaux poèmes d’Ahmed Safir –Fès –Maroc

  Danse Danse jeune fille        Danse Suit ton corps  Qui s’élance !         Danse Au milieu des roses          Danse Rejette la psychose Que t’impose Des vampires Vivants dans le noir Qui veulent tuer en toi Tout espoir, Qui remplissent la vie       De démons Et se font entourer         D’anges. Des loups-garous Que la beauté dérange Font de toi Une impie. Ils dénudent ... Lire la suite »

Deux nouveaux poèmes de Mouina El Achari -Rabat – Maroc

  Les soleils Après des décennies, L’hiver se rattrape. Le printemps, Consentant, À travers le froid, Illumine et envoie De pétillants rayons, Chaleur extrême De tous les sens. Le cœur apaisé, Expédie à l’esprit, Des étincelles Couleurs saison, Dans une danse Sous les rafales, Et les averses. Réadaptation en vert, Formidable printemps-hiver. Montage agréable, À travers la fenêtre, La beauté ... Lire la suite »