Archives de l’auteur: Mohamed Salah Ben Amor

Avatar

La culture des avant-gardistes tunisiens (1968-1972 ) par:Mohamed Salah Ben Amor

Dans ma bibliothèque, une petite partie est consacrée aux ouvrages que j’avais acquis et lus  à la fin des années soixante et au  début des années soixante-dix à l’époque de l’avant-garde littéraire tunisien .Pour l’histoire, ces livres avaient été lus aussi par les deux critiques avant-gardistes feus Hédi Bouhouch et Hassine Loued. Nous lisions et écrivons tandis que nos adversaires ... Lire la suite »

Travaux du colloque tenu en 2001 au club de l’Association des Anciens Élèves de l’École Sdiki en Hommage au philosophe tunisien Mahjoub Ben Miled 3) Nicolas BERANGER : Un résident à Tunis à la fin du XVIIème et au début du XVIIIème.par :Manoubia Ben Ghedahem

  A la fin du 17ème, ou plus exactement en 1684, un commerçant marseillais fait faillite et est obligé de quitter sa ville natale, et même tout son pays et de s’expatrier pour essayer de gagner un peu d’argent pour payer ses créanciers. Pour les hommes dans sa situation, les Echelles étaient toutes indiquées. Les Echelles sont ces comptoirs  côtiers ... Lire la suite »

Les poètes et les écrivains tunisiens qui avaient écrit contre la colonisation avant l’indépendance par:Mohamed Salah Ben Amor

Après l’indépendance de la Tunisie en 1956, la grande majorité des poètes et des écrivains tunisiens qui étaient présents sur la scène culturelle  avant cet événement s’étaient mis à écrire sur la lutte du peuple tunisien pour se libérer du joug colonial . Mais si nous jetons un regard sur la masse volumineuse des textes littéraires produits dans le pays ... Lire la suite »

Deux nouveaux poèmes de Maissa Boutiche –Ain Bénian –Alger – Algérie:Pour ne rien te cacher/et A chaque instant mon regard me cherche

Pour ne rien te cacher Pour ne rien te cacher Non,  je ne saurai coudre Pour réparer  mes erreurs mes actes manqués Mes  péchés qui perforent Ma peau déjà tatouée Mais j’essaie  par tous les moyens A ne plus blesser Ni déchirer Que ce soit avec des paroles ou avec mes actes qui hier étaient Parfois un peu zélés Je ... Lire la suite »

Approche de la poésie du poète tunisien Midani Ben Salah par :Krystyna Skarzynska-Bochenska; 1980 Varsovie -Pologne — Traduit du polonais par: Monika Del Rio

Al-Midani ibn Salih est né en 1929. Il est originaire de l’oasis de Nafta, une région d’oasis du sud – Garidu. Nafta, capitale religieuse de Garidu, possède le tombeau du marabout Sidi Abu Ali. Sa richesse provient des 400 mille palmiers-dattiers irrigués par 150 sources. Comme al-Quairawan, Nafta a une atmosphère spécifique, liée aux traditions nomades des bédouins Banu Hilal ... Lire la suite »

Mémoires d’un critique : Les attitudes changeantes des poètes par:Mohamed Salah Ben Amor

Au mois de juin 1990, la fondation nationale pour la traduction, l’établissement des textes et des études « beit el hikma » sise à Carthage  qui sera trois années après l’académie des sciences, des lettres et des arts me fit paraître une anthologie de la poésie tunisienne moderne et contemporaine que j’avais composée sur sa demande. Et bien que le nombre des ... Lire la suite »

Mémoires d’un critique : Le livre Textes et voleurs du critique tunisien Lazhar Nafti

Une fois en 2001, j’avais rencontré le critique tunisien Lazhar Nafti au festival annuel de la poésie de Bousalem(nord-ouest e la Tunisie) et il m’avait parlé d’un ouvrage volumineux intitulé Textes et voleurs  dans lequel il avait regroupé tous les plagiats commis par les poètes, les écrivains et les chercheurs tunisiens depuis l’indépendance en 1956 jusqu’à la date de notre ... Lire la suite »