Archives de l’auteur: Mohamed Salah Ben Amor

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 26–Les poèmes de Gaëtan Parisi : 26 -23 :Espoir

Je rêve  Je rêve et j’ai peur Peur de mon réveil  Et si ces images ne parlaient d’aucune aube vermeille  Le vide est une présence amère Un spectre aux couleurs austères  Où seul l’espoir assume une onde claire de lumière  Une prière   Au risque de me damner à jamais Je veux revivre ce que mon cœur aimait J’imprime ces images en polychromie  ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 28–Les poèmes de Najib Bendaoud : 28 -5 : Gouffre pesant

    Un froid blanc remue En moi ce soir Une nostalgie perdue Dans ce noir  Les jeux de ce monde N’ont plus envie de voir  Les odeurs d’un savoir Sclérosé et vieux comme le temps     Les nuits et les jours se succèdent Et moi je contemple le néant   Un gouffre pesant Appelle mon imaginaire A l’insolite Une vie amère insulte Mes rêves ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 26–Les poèmes de Gaëtan Parisi : 26 – 22 : Et moi je serai ton confident

    Après toi Mes larmes ont changé de couleur. C’est le sang de mon cœur Qui coule sur mes joues. Tu entends? Le cri de ces rivières, Elles étouffent sous le poids de mes paupières. Mes paupières en arc brisé Ont fermé à jamais mon regard ruiné Ont vidé mon âme de son essence Sans délicatesse. Sang qui se déverse ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 28–Les poèmes de Najib Bendaoud : 28 -4 : Un bout de chocolat

  Sais-tu lune que tu es Pour mon existence Une belle balade Attendrissante  Dans ma jeunesse émouvante Sais-tu lune que tu es Pour ma vie Un beau chant Qui m’habite à l’infini Au-delà d’un demain fini Sais-tu lune que je suis sorti ce soir Juste pour t’acheter Un bout de chocolat au lait Que tu aimes croquer   Et il pleuvait ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 26–Les poèmes de Gaëtan Parisi : 26 – 21: Lettre à elle

  Je reprends tout. Je ne veux rien laisser. Je reprends nos émois, nos peurs, nos joies, nos tristesses et ivresses, ainsi que les lieux et moments mélodieux qui les accompagnent. Non, je ne te laisse pas les photos silencieuses gravées sur nos cœurs ni  les souvenirs qu’on avait reconstruits avec des rires, du plaisir et liés avec le fil ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 28–Les poèmes de Najib Bendaoud : 28 – 3: Mes papiers blancs

  Des fragments d’un espoir s’effritent Le long d’un sentier insolite Des feuilles mortes truffent ma nature Des morts verts épuisent mon élan La nuit n’a plus besoin du jour La lumière devient tarissable Et mon temps me propose la chute Mes pieds froids discrètement Me parlent de leur amertume Tous mes papiers blancs décrient leur vide Quelques livres de ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 26–Les poèmes de Gaëtan Parisi : 26 -20 ; Pierre

  J ai vu des ombres folles Des paroles ambiguës Envahir mon sol Une terre devenue exiguë Où il n’y a plus place pour l’amour   Depuis que tu es partie en laissant Un mot sur le banc Mon âme a jeté l’ancre Sur le rivage de nacre D’un paradis blanc Ici tout est noir Un noir profond comme un désespoir   ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 28–Les poèmes de Najib Bendaoud : 28 -2 :Femmes amoureuses

  Des cigarettes dans un café Des vers dans un verre assoiffé Des lumières qui s’éclipsent Des histoires qui se tissent  Des membres gauchement exténués Un vide rempli de silence Une âme outragée vagabonde Des musiques harassées  S’estompent Un temps éreinté de peine Des choses courbatues Me hantent Des couleurs qui se déguisent Des mélodies brisées Des temps oisifs souffrant ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 26–Les poèmes de Gaëtan Parisi : 26 -19 : Lumière

  Telle une aquarelle De Wafae Abid* Les lumières de la vie sont belles Mais la mélancolie est mon habit Je veux que brille le ciel dans ma nuit Que des couleurs diluent mon ennui Le noir est le centre de mon univers Un univers où le ciel ne rejoint jamais la terre Deux lignes infinies parallèles D’où n’émerge pas le soleil J’attends ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 28–Les poèmes de Najib Bendaoud : 28 -1 : Yeux d’amande

    Amour terrestre Combien tu es affreusement éphémère Combien tu es un passant  Combien tu es ignoblement fragile  J’aime aimer l’éternel  La mort est ma vraie femme réelle  J’adore ses seins bondissants Ses fruits défendus Sa danse intestinale  Je n’ai pas peur de toi amour prohibée  Belle femme aux yeux d’amande !  Je me résigne à ta folie injuste ... Lire la suite »