Je traverse

Sans attirer l’attention de quiconque par :Najd Al-Qassir – Salamiyya – Syrie

  Sans attirer l’attention de quiconque : Chacun de nous versait en cachette son amour pour l’autre Moi dans les vers Et elle dans le repas !   مِن دونِ أن نثيرَ انتباهَ أحدٍ : شعر: نجد القصير- السّلميّة – سورية مِن دون أن نثيرَ انتباهَ أحدٍ كانَ كلٌّ منّا، يدُسُّ حُبَّهُ للآخرِ؛ أنا في الشِّعرِ، وهيَ في الطّعامِ.       Lire la suite »

Un nouveau poème d’Amal Hindi –Damas -Syrie:Je t’aimerai…jusqu’au dernier soupir

  Je t’aimerai… Jusqu’au dernier soupir Après mille ans et plus de ma mort. Et qui dit que je mourrai ? J’ai offert mon poumon aux chênes Et mon pouls a signé un contrat éternel avec les vagues. Il se peut que mes yeux ne soient pas fascinés. Mais l’aube les gardera provisoirement Pour débuter un nouveau jour. L’hiver, quant à ... Lire la suite »

Pavillon par :Deema Mahmoud – Le Caire-Egypte

  Le cœur de l’aigle qui est tombé hier N’était pas le sien. C’était une colombe qui a rôdé autour du trône, Et qui a été transpercée par les flèches d’une mappemonde. Du sang  a coulé sur un rocher Elle a été frappée par la partie-arrière d’une tenaille épineuse. Les clôtures du vent l’ont alors projetée Et elle chuta. ****** ... Lire la suite »

En un jour et une nuit : poème interprétant une partie de la chanson de Warda في يوم وليلة par : Mouina El Achari – Rabat –Maroc

  En un jour et une nuit, L’amour nous a couverts de douceur En un jour et une nuit, On a résumé toute l’histoire du bonheur.    Sans le voir ni le rencontrer, Son spectre me harcelait. Mais à sa vue J’étais convaincu, Que c’était lui que je voulais, Vraiment rencontrer. J’ai couru en oubliant le monde entier Et c’était ... Lire la suite »

Je garderai tout seul le sourire de Mona Lisa par :Mohamed Bouhouch –Tozeur -Tunisie

  Ton sourire timide Ressemblant  à celui de Mona Lisa, Tes yeux fondus dans l’horizon lointain, Le henné de tes mains, Et quelques motifs, Tes lèvres qui pendillent Et quoi aussi ?… Ton parfum, Ton parfum répandu dans mes contrées… Et tout en étant debout, Je me délecte de ta taille Qui se brise devant moi. Dors ! Je dirai : « Au revoir » Je ... Lire la suite »

Le minaret de la mosquée Erraoudha ( mosquée du jardin) par :Lattouf Al-Abdallah – essayiste syrien résidant en Tunisie

  Les fenêtres grillagées du minaret ont poussé un éternuement provoqué par la poussière, la colère et la douleur.  C’est comme si elles appelaient à la prière au moment où la voix du muezzin a râlé.  L’appel « Dieu est grand » s’élevait sur les langues du feu de leur haine qu’ils  avaient  déversées sur les prieurs  qui étaient debout  ou se ... Lire la suite »

Je ne suis pas assez doué par :Najd Al-Qassir- Al-Salamiyya -Syrie

  Je ne suis pas assez doué Pour voir mon nom Dans la page culturelle De n’importe quel journal ou revue. Il me fallait développer mes dons et les affermir En côtoyant les écrivains et les artistes Dans les centres culturels, Les cafés Et les services !   لستُ موهوبًا بما يكفي : شعر: نجد القصير – السّلميّة – سورية لستُ ... Lire la suite »

Je connais un chauffeur de taxi à Mossoul par :Abdullah Sarmad Al-Jamil – Mossoul – Irak

  Je connais un chauffeur de taxi qui ferme minutieusement les portes après la montée des voyageurs. Et au lieu de les faire parvenir à leur destination, Il les emmène à son quartier sinistré sis à la partie droite de la ville. Là, ils tentent de s’enfuir en défonçant les portes avec leurs pieds, Tandis qu’il leur décrit sans arrêt ... Lire la suite »