Mélancolie par :Maissa Boutiche – Ain Bénian – Alger – Algérie

Maissa Boutiche

 
Il y a des jours qui s’allongent éternellement
Et des nuits qui sont des agonies,
Qui de leurs larmes te  consument comme une chandelle
Quotidiennement.
Il ya des cœurs dans ce bas monde qui sont de pierres
Et d’autres en verre se brisent au frôlement du vent.
Et il y a cet amour qui répand le verbe « aimer »
Sur la planète
À tous les âges, vieux et adolescents.
Il est ce verre en porcelaine que nous dégustons
Qui  fait parfois notre  bonheur.
Il est un geôlier qui tisse nos tourments.
Ah cet amour qui se balance  sur les cordes de nos vaisseaux
Et qui s’amuse de nous comme un enfant,
Tantôt rieur,
Tantôt témoins de nos chagrins !
Et il ya des rêves qui aboutissent, se réalisent en un tour de main
Et d’autres tordus se cassent les jambes, à mi chemin.
Dans la vie chacun a sa part de bonheur,
De plaies,
De cris,
De joie,
De succès,
D’échec et de chagrin.

L’amour en deux mots est un Océan
Quand tu nages en ces eaux,  soit qu’il t’engloutisse
Dans ses profondeurs,
Soit  qu’il te berce de ces vagues, danseuses arc en ciel

Qui deviennent,  tes sentiments !!!!!

3 commentaires

  1. Tes sentiments tout aussi profonds que tes mots de déclaration dans ton joli poème. ….belle plume, elle voyage avec son âme .
    Beau partage mon amie Maissa

  2. Merveilleux poeme

  3. Magnifique poeme

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*