Je me souviens

Adieu Jacky Karmanda Maghi. Nous te pleurons mais nous ne t’oublierons jamais !

Le samedi 15 septembre 2018  vers 11h du matin, j’ai appris avec une grande douleur la triste nouvelle du décès de notre grande amie la poète monégasque Jacky Karmanda Maghi qui était, au cours des dix dernières années, l’un des éléments les plus en vue de  notre sélection poétique mondiale et dont la poésie m’a inspiré un grand nombre de ... Lire la suite »

Mémoires d’un critique : Pourquoi les régimes en place de l’Europe de l’Est avaient-ils chuté à la fin des années quatre-vingt ?(2)

  Dès que nous avions mis les pieds  hors de l’aéroport et pris le bus pour aller au centre ville( en août 1979 : voir la première partie de cet article) , nous avions été surpris par le prix du billet du bus qui était cinq fois moins cher qu’en Tunisie. Puis devant le premier hôtel que nous avions trouvé sur ... Lire la suite »

Mémoires d’un critique : Pourquoi les régimes en place de l’Europe de l’Est avaient-ils chuté à la fin des années quatre-vingt ?(1)

  Pendant les années soixante-dix, la situation politique , économique et sociale  en Tunisie était explosive ( mais objectivement beaucoup moins que maintenant )et elle avait  été couronnée le 26 janvier 1978 par des évènements sanglants qui avaient fait plus de 400 morts, la plupart d’entre eux étaient des marginaux .En cette période, j’étais professeur d’enseignement secondaire au lycée de ... Lire la suite »

Mohamed Yaalaoui, la poésie libre et la poésie de Moncef Mezghanni par :Mohamed Salah Ben Amor

  Depuis mon premier livre intitulé Les nouvelles formes de la nouvelle en Tunisie paru en 1972  au cours de ma période estudiantine, j’ai toujours fait lire mes manuscrits par un écrivain ou un professeur en qui j’ai confiance, parce que l’auteur d’un texte, même s’il révise minutieusement ce qu’il a écrit, ne peut être sûr de ne pas avoir ... Lire la suite »

Emna Chaabouni: Une vocation artistique haute en couleurs :propos recueillis par :Sadok Gaidi

  Notre interlocutrice est une artiste qui s’est adonné corps et âme à son  art se conjuguant au pluriel. On y trouve la photo, la musique, le cinéma, l’écriture et j’en passe. Notre invitée fut tentée par les voyages qui deviennent un art de voir, sentir, s’inspirer, lire dans les visages, la nature et les monuments. Pour Emna, le voyage se ... Lire la suite »

Mohamed Ben Abaa ,l’instituteur dissident et le militant oublié!

  Parmi les maîtres qui m’avaient profondément marqué, lors de mes études à l’école primaire, l’instituteur du français Mohamed Ben Abaa qui m’avait enseigné à l’école primaire de Carthage-Dermech en deuxième année puis en sixième l’année, l’année terminale au cours de laquelle on préparait le certificat d’études primaires et le concours d’entrée à l’enseignement secondaire. C’était un instituteur dissident au ... Lire la suite »

Jaafar Majed et la poésie féminine par :Mohamed Salah Ben Amor

Une fois en 2004, le grand poète tunisien Jaafar Majed m’a téléphoné pour m’informer qu’il projette de faire paraître un numéro spécial de sa revue « L’espace du savoir » sur la poésie féminine en Tunisie et qu’il aimerait que j’y participe. Et bien que ce projet m’ait intrigué, parce que je savais que Jaafar ne reconnaissait qu’une seule poétesse ... Lire la suite »

Quelle était la première nouvelle parue en Tunisie ?

Un jour, j’ai demandé au grand historien et traducteur tunisien feu Hamadi Sahli (1928 – 2002) qu’elle est la première nouvelle publiée en Tunisie .Il m’a répondu dans une lettre datée du 9/9/1999 qu’il m’a envoyée par voie postale qu’elle a été écrite en langue française par l’historien tunisien Hassan Hosni Abdelwahhab (1884 -1968 ) et publiée dans la revue ... Lire la suite »

Mes souvenirs avec le grand critique tunisien Abou Zayane Essaadi(4)

  Pratiquement,  Abou Zayyane Essaadi, du fait des idées qu’il portait  ne pouvait être pour moi qu’un antagoniste. Et c’était ce qui s’était réellement passé à la fin des années 60 et aux débuts des années 70 lorsque l’avant-garde tunisien prônait l’expérimentation dans le récit et en poésie et l’usage  des méthodes modernes en critique qu’Abou Zayyane rejetait catégoriquement. En ... Lire la suite »