Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :36–Les poèmes de France Bernard:36-3: Le présent est indifférence

  Je disperse la brume légère  Qui m’enveloppe dans mes rêves Certains filent devant moi Et s’en vont évanescents Rejoindre ceux qui dansent Aux creux de mon âme… Et je songe à ton silence Qui bouscule ma mémoire Le présent est indifférence Je pardonne à l’absent Tes yeux ne sont que moment… Le trop plein de mon cœur Rythme les ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :36–Les poèmes de France Bernard:36-2: Que faire…

  Quand je me mure dans l’inaction Quand la vie du dehors m’inonde Quand je ne peux plus respirer le monde Quand mon cœur bat dans la pulpe de mes mains Quand ma musique perd ses partitions Je passe des heures au piano Tapotant sur le désaccord des touches J’étudie les sonates de l’amour La musique classique s’est éteinte Le clavier d’ivoire s’est refermé Dans la course ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :35–Les poèmes de Francine Fortier Alberton:35-2:L’enfant

  Un peu d’embruns Un peu de vent Discourir À coup de vague À l’âme Réciter Des fables À l’enfant En soi S’évader Avec la brise Dans les marécages humides Assécher le rivage Rêver léger Sans larmes sur le visage.   Le propre de la vision enfantine du monde est de faire presque systématiquement et innocemment l’amalgame entre le réel ... Lire la suite »