Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :31–Les poèmes de Didier Hippon: 31-8 : Tiens

  Tiens Regarde  On écrit  Toujours  Au soleil  Couchant  Est-ce  Le mythe  De l’artiste  Qui trotte  En nous Quand l’on  Se confie  A notre cœur ?  Bienvenue  A toi chez nous  Notre autre monde  Oû coule l’encre indélébile  De notre passion    Après avoir essayé, à ses débuts et pendant trois ou quatre années de suite, le genre de la prose poétique ... Lire la suite »