Archives de l’auteur: Mohamed Salah Ben Amor

Avatar

Ecoutez ! Ecoutez ! par : Ahmed Safir –Fès –Maroc

Écoutez ! Écoutez ! Vous entendez cet enfant             Qui pleure ? A Jérusalem c’est l’horreur Dans l’église de la Nativité Le Christ/enfant est en captivité.             Il pleure.       La Ville Sainte Aujourd’hui est ceinte Refoulée derrière des enceintes. Les sionistes tuent sans crainte Des palestiniennes enceintes Pour effacer toute empreinte Des siècles de son histoire De piété,  de ... Lire la suite »

SOUFISME par: Abdellatif Bhiri- Safi- Maroc

Qui de la lune Ou des nuages Court au firmament ? Qui du temps Ou de nous Toujours en partance ? Vision en fuite Se dérobant à l’infini ! Instants qui s’égrènent Inexorablement !  Chiasme d’émanations Enivrant l’esprit coi Subtile élévation Frôlant l’éphémère Là, point de point d’attache Des fils imperceptibles Supportant une âme balourde Fuyant le joug, en apesanteur ... Lire la suite »

Le rendez-vous par: Elena Martinez –Québec -Canada

Ils sont venus de partout Pour ce singulier rendez-vous Les penseurs, Les poètes et Les fous Ils ont tout quitté pour venir Un jardin, une pièce, des souvenirs Pour se retrouver réunis par le destin Empruntant le même chemin Sur ce fabuleux coin de terre Qui hier encore, leur était étrangère Ensemble, ils traverseront les heures Sur l’esquif de leur ... Lire la suite »

Comme j’aurais aimé qu’il pleuve à verse par : Lubna Charara Bazzi – poétesse libanaise résidant à Dearborn–USA

Comme j’aurais aimé qu’il pleuve à verse Et que toi et moi nous marchions tels des nuages pluvieux errants Puis nous déverserions sur la terre de l’envie ardente et de l’amour Et y ferions  pousser des jasmins ! Comme j’aurais aimé qu’il pleuve à verse Et que moi et toi nous marchions sans but Dans les propos de l’infini Moi ... Lire la suite »

Douce mort par: Mouina El Achari Zayna – Rabat –Maroc

Joyeux, il voltigeait de fleur en fleur Insouciant, il courait contre l’heure, Très beau, il exhibait son bonheur D’être apprécié à l’unanimité. De nature, le printemps Est sa meilleure saison, Il en profite largement Sans aucun répit. Il sait que ses jours sont comptés Au lever du soleil, déjà réveillé Pour profiter de la rosée, Sur les pétales, élégante danse. ... Lire la suite »

Ode au printemps par : Abdellatif Bhiri- Safi – Maroc

A l’orée de ce bois si magnifique Tous mes sens se délectent en extase D’une nature dense et prolifique Ils la chantent et s’en régalent, en phase Plaisir des yeux, grande  félicité Couleurs chatoyantes et des rais sublimes Arbres majestueux, quelle piété ! Nos âmes n’en sont que plus magnanimes Des odeurs exquises qui enivrent  Et l’humus disparate qui chatouille ... Lire la suite »

Où sont vos airs narquois, méprisables? par: Ahmed Safir- Fès -Maroc

Où sont vos airs narquois, méprisables A quoi sert vôtre fortune inépuisable Vous qui avez longtemps méprisé vos semblables Où sont vos airs de grandeur Vos faux airs de grands seigneurs Vos parfums importés d’ailleurs Vos voitures de luxe, vos tailleurs Vous qui prétendiez être les meilleurs Aujourd’hui vous tremblez de peur Devant cette chose dont vous avez horreur Ce ... Lire la suite »