J’interroge

Jeu d’échecs par :Qamar Sabri Al-Jassim – poétesse syrienne- traduction de Mohamed Salah Ben Amor

  Ils étaient deux amis sur le banc de l’école Ils partageaient l’enfance. Ils moururent sur le pion de l’illusion. Ils partageaient le plomb avec les souvenirs Qui s’étaient ouverts comme le chas de l’aiguille. Ils ne connaissaient pas la victime qui avait gagné. La vengeance ne savait pas par lesquels Et de quelle famille il faudrait commencer Ou bien ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor : 7 :Les poèmes de Mokhtar El Amraoui :7 -2 : Amitiés

  La nuit, des oiseaux amis Remuent les feuilles des miroirs. Certains, ceux qui fuient m’ont déjà confié Leurs œufs que j’ai déposés dans ma tête, Comme les plis d’une mémoire de nerfs faite. Ils laissent couler leur doux plumage, Jusqu’à l’aube d’une chanson, d’un rivage, D’une couleur venant à la fleur. Des peintres amis y logent aussi, Peignant des ... Lire la suite »

Les archives des commentaires de Mohamed Salah Ben Amor 1- Les poèmes de Jocelyne Mouriesse :1-6 :Bay rum (Tempête tropicale Ernesto – Août 2012)

  Baies des Antilles Parfum d’antan Entêtant de cyclones… Tant de tempêtes Aux iris  indécents Sèment l’air de tambours battant Ardemment la retraite Retrouverai-je ce parfum Troublant de lune Et d’ouragan   Commentaire de Mohamed Salah Ben Amor :   A la première lecture , ce haïku semble être différent de tous  ceux qui l’ont précédé  parce que son noyau sémantique est, à ce qu’il parait , clair ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :4 – Les poèmes de Calli Mondésir :4-11: Les maux du passé

Filtre des maux et des flammes du passé pierre sous les bâtisses de nos concupiscences consommées histoire pont entre l’éternité et le temps des hommes cri du temps qui réveille nos ombres dans les oubliettes de l’oubli    Mais histoire  tu nous viens de si loin que ta voix se mêle aux cancans des titans   Qui gémira à la race le génie du Nègre qui dira ... Lire la suite »

Les archives des commentaires poétiques de Mohamed Salah Ben Amor :6 – Les poèmes de Solène de Lam:6 -6 : Petit courage

Pas de bruit dans l’escalier Pas de loup sur le plancher Un craquement, le bois se fend Et le voleur se surprend !   Mais il s’enfuit  Pendant la nuit…   Passe une fleur dans le Soleil Pour que Lune soit secrète Aucune étoile ne se réveille Pour que la Terre reste discrète   C’était un songe Non un mensonge… ... Lire la suite »

L’Orient martyrisé …par : Rémy Ducassé dit Erdé –Bastia – Corse -France

  Cet homme là, assis prostré Répétait sans cesse têtu Nous venons tous de l’Orient. Aujourd’hui ma plume est brisée Mon encre a séchée au fond  De l’encrier des esprits saccagés.  Cet homme là, assis à sa fenêtre D’un air triste, gouffre profond N’entendait plus que les bombes. Orient, Orient, Orient martyrisé !!! Je suis cet homme, et vous ??? ... Lire la suite »

La Cité est une énigme par : Mohamed Ammar Chaabnia-Métlaoui – Tunisie

La Cité est une énigme Qui suscite l’inquiétude de notre présent Elle serpente comme les vipères. Ses quartiers s’assoient sur la queue Comme des chiens Au dessus du paysage à répétition. Comme si la ruine Est le sein d’une mère stérile ! Ce qui ne s’oppose point A la sincérité d’une réponse logique Est que lorsque la terre a fécondé  Sous ... Lire la suite »

Ma mémoire s’enfuit de moi par :Rachel Chidiac – Beyrouth -Liban

Ma mémoire s’enfuit de moi Gît endormie entre tes côtes, Quémande au jasmin un brin de parfum. Une mélodie de vie me parvient Avec les ariettes de l’aveu.  Je brise  à mon profit le roupillon de l’élan. Un  résidu de féminité tressaillit en moi Pareil à des débris sur lesquels  Ont été imprimées les blessures. J’appuie ma tête sur l’accoudoir ... Lire la suite »