J’aurais aimé dire par :Mohamed Benfares – Tanger –Maroc

Mohamed Benfares

 


J’aurais aimé dire

non ce que je vois
mais ce que je crois !
Le paysage morose
n’inspire plus personne
et le marais stagnant
étouffe le roseau
avant  le premier cri !
Les ailes manquent
pour traverser le détroit,
mais la barque légère
limogée à même le mur
respire aux élans des flots
et raille les gardiens
du vieil édifice !

Un commentaire

  1. Mohammed Benfares

    Merci docteur, merci aux membres du comité de lecture .

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*