Pavillon par :Deema Mahmoud – Le Caire-Egypte

Deema Mahmoud

 

Le cœur de l’aigle qui est tombé hier

N’était pas le sien.

C’était une colombe qui a rôdé autour du trône,

Et qui a été transpercée par les flèches d’une mappemonde.

Du sang  a coulé sur un rocher

Elle a été frappée par la partie-arrière d’une tenaille épineuse.

Les clôtures du vent l’ont alors projetée

Et elle chuta.

******

Newton III est encore vivant !

Elle est donc revenue boiteuse

Avec une griffe et trois becs,

S’appuyant sur un cimetière

Et toussant sur une croix.

Oui la colombe n’est plus !

Ella été clouée  dans un tas de pommes coupées en lambeaux.

******

Une momie blonde a attenté à la pudeur

Dans le bulletin d’information de l’an 3000.

Elle jeta d’en haut un regard sur un pavillon et lit :

« Un sale jour,

Un aigle au cœur de colombe est mort 

Et dans l’abattoir, une colombe aux traits d’aigle  a été égorgée !

 

صيوانٌ : شعر: ديمة محمود –  القاهرة – مصر

قلبُ النّسرِ الذي سقطَ أمسِ

لم يَكُنء له

كانَ حمامةً طافتْ على العرشِ

عبّأتّها رماحُ خريطةٍ

دمٌ على صخرٍ

صكّتها كمّاشةُ شوكٍ

فرَمتها سياجاتُ الرّيحِ

فَـهـوَتْ

************

نيوتنُ الثّالثُ لا يزالُ حيّاً

عادتْ عرجاءَ

بِـمخلبٍ وثلاثةِ مناقيرَ

تتوكّأُّ على  جبّانةٍ وتسعلُ فوقَ صليبٍ

نعمْ ـ ماتتِ الحمامةُ

تمسمَرتْ في جَوقةِ تفّاحٍ مُقدّدٍ

*******

سَـتخمشُ الحياءَ مومياءُ شقراءُ

في نشرةِ أخبارٍ سنة 3000

تطلُّ على صيوانٍ وتقرأُ

ماتَ ذاتَ قذارةٍ

نسرٌ له قلبُ حمامةٍ!

وذُبحتْ في المجزرةِ

حمامةٌ بِـهيئةِ نسرٍ

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*