Création et « mort de l’auteur » par :Mohamed Salah Ben Amor

 

130_eapoe

Edgar Allan Poe

baudelaire

Baudelaire

Hugo

verlaine-paul

Verlaine

D

KRT ENTERTAINMENT STORY SLUGGED: HEMINGWAY KRT PHOTOGRAPH BY YOUSEF KARSH COURTESY OF THE JOHN F. KENNEDY LIBRARY (KRT8-July 19) Photographer Yousef Karsh took this famous portrait of Ernest Hemingway in 1957. It is found in the exhibit, "Picturing Hemingway: A Writer in His Times," on view at the National Portrait Gallery in Washington, D.C., through November 7. (KRT) PL KD AP (B&W ONLY) 1999 (Vert) (jak) (Additional photos available on KRT Direct, KRT/PressLink or upon request)

Ernest Hemingway

250px-Lorca_(1914)

Lorca

jean-paul-sartre

Sartre

sand-website

George Sand

Photo_Balzac-Honore_de_002

Balzac

 

Dans sa théorie qu’il a appelée «  La mort de l’auteur”  ( 1968 ) ,  Roland Barthes avait préconisé aux critiques de ne pas tenir compte de la biographie de l’auteur dans l’étude d’une œuvre donnée .Mais sans l’abandon de Balzac, étant enfant, par sa mère dans un internat , le mariage expéditif de la mère de Baudelaire peu après la mort de son père , la folie d’Edgar Poe, la perversion de Verlaine , les aventures amoureuses de la croqueuse d’hommes George Sand , l’exil forcé de Hugo , la participation active d’Hemingway à la guerre en Espagne et en France , la persécution de Lorca par Franco , la bâtardise existentielle de Sartre …etc.  , aurions-nous  joui  aujourd’hui de l’extrême beauté de leurs écrits ?

Un commentaire

  1. Mohamed Salah Ben Amor

    Solène de Lam Barthes s’est trompé sur beaucoup de choses. Et même sur la langue, il se trompait. Dans notre enfance nous avons reçu une langue si maternelle qu’elle nous est devenue une partie de nous-mêmes, et que ce que nous construisons de nouveau, notre création, tout cela vient de ce que nous avons reçu mais que nous réimaginons… Alors l’auteur ne meurt vraiment que lorsqu’on ne le lit plus.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*