A chaque instant par : Maissa Boutiche – Ain Bénian – Alger – Algérie

Maissa Boutiche


A chaque instant mon regard me cherche
Et je perds mon souffle
Qui étouffe
Me balance dans le cage
Où coulent mes larmes silencieuses
L’éternel amour
Se perd
Et à mes yeux
Je ne trouve plus mes repères

Tout devient néant
Et me balance
L’éternel
Amour
Dans les souvenirs
De la mémoire
Qui mes jours gouvernent

Quand la mer se couche
Sous le soleil
Qui retourne a sa taverne
Les vagues murmurent
Et le vent souffle en file indienne, tisse
Tous ces contes
Que j’ai apprise enfant par cœur

Seule, je longe les ruelles de ma vie, mon passé et mon présent
Ou le voyage de mon navire de vie
N’est que sagesse, foi et lumière

Je me dis alors
En regardant le ciel
Même les étoiles
A la levée du jour, s’éteignent
Consciente
Que le temps avance
Ne retourne jamais en arrière

Or,
Il faut bien qu’un jour ou l’autre on apprenne
Que sauf les souvenirs, brodent en profondeur, demeurent
Sèment dans nos cœurs
Un jardin de roses et de fleurs
De l’attachement de nos us et mœurs!

2 commentaires

  1. Avatar

    C’est vrai que les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. Les Souvenirs doux vivent chez les êtres bons et sensibles.
    “Il est des souvenirs préférés qui s’offrent d’abord à notre mémoire, ainsi nos livres favoris s’ouvrent d’eux mêmes aux pages bien aimées.”

Répondre à AZZOU AZZOU Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*