Tu occupes toutes mes pensées par : Maissa Boutiche – Ain Bénian – Alger – Algérie

Maissa Boutiche


Par une journée d’hier
Tu es parti
Sans prononcer un mot
Un coup de tête peut être
Une rébellion de jeunesse
Ou une fugue
Pour punir
Mes rêves et les tiens
Non concrétisés
Ou
Une colère cachée
Dans le puits de ton être.

Tu as claqué la porte
Et tu t’es évanoui
Descendant la rue
Les cheveux
Sous une casquette
Enfouis,
Les yeux embrumés
De larmes,
L’air si abattu !

Depuis ce temps là,
Tout est devenu néant, dans le boulevard de ma vie.
L’écho de ton pas
Soudain s’est tu,
Emportant mon sourire
Et ma joie avec lui,
Laissant un grand vide
Et une poignante douleur dans mes avenues.

3 commentaires

  1. Des belles paroles qui viennent du fond du coeur des sentiments tres sincères. Sublime texte qui reflet de la tendresse et de l’amour que tu portes.
    Merci pour cette belle poésie.

  2. Très estime tes publications et ta poésie très chère poétesse . Bonne continuation

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*