Déception! Par : Maissa Boutiche – Alger – Algérie

Maissa Boutiche

 

J’ai essayé de te donner tout mon amour,
De semer l’espoir en tes yeux tristes si bleus.
Je t’ai chanté sa berceuse en mélodie
Bébé, je te berçai sur mes genoux.
Tu étais heureux d’humer mon parfum,
Tu étais mon petit Prince beau et charmant

J’ai hérité du vent de l’Est
Le chant de sa flûte quand chante le vent.
Je t’ai donné mon sein pour te nourrir
Suivi tes pas, heureuse et aux anges à tes éclats.

Je me voyais dans ton regard
Quant tu jouais avec mon foulard
Me caressaient gauchement les joues, tes petits doigts.

J’ai semé mon amour et mon affection
En ton monde
Dans tes yeux bleus azurés comme l’Océan.
J’ai interné pour te rendre heureux
Mes rêves bleus et oublié le mien.

J’attendais beaucoup de toi, avec impatience
Une fois, Grand.
Mais je ne récolte que la tristesse et les déceptions,
Je me sens nulle, naine et bonne à rien.

Je n’ai pu te convaincre
D’oublier les mauvais souvenirs
Qui refusent de mourir
Et je t’ai offert mes bras et ma poitrine
Pour que tu puisses venir t’y blottir.
Mais, tu ne veux pas,

Tu me boudes ;
Tu me mets au pied du mur,
Car tu ne peux y lire
En mes traits, mes peines et mon chagrin.
Sais tu que
Je les cache pour que tu ne puisses pas les voir
En dessinant un faux sourire ?

Heureuse à ta vue,  mais tu me fuis
Et tu retournes sur tes pas.

Je t’offrirai le meilleur de moi :
Mes ans et tout qui est beau,
Car me manque la joie, dans tes yeux bleus
Et ton  sourire qui me fait languir
Que je ne vois point.

Sache que je ne peux plus tenir,
Que tes déceptions me consument
Et j’ai besoin de toi, fort et sain
Dans les années à venir
Auprès de moi
Me nourrir de tes beaux yeux bleus, rieurs
Qui vont me rajeunir
Illuminés, les chemins de ma vie froissée
Et ton bras fort, pour me soutenir
Sur mes chemins sinueux, quand mes os seront usés
Et j’aurai froid.

A  te convaincre, c’est impossible
Tu  es décidé à nous voire souffrir,
A nous rendre la vie, difficile,
A te révolter,  à te rebeller,
A t’éloigner de la foi
Pour assouvir tes désirs,
Jouer de nos sentiments sensibles,
A confisquer les règles de la vie et ses lois


Rien n’est plus difficile que de chercher à convaincre quelqu’un de changer, quelle que soit la raison !

4 commentaires

  1. Deception ou”” Nakar lehsan”” ……..Tres beau

  2. Merveilleux poème magnifique sentiments chaux

  3. Kaddour Belkhir, c’est la vie, ravie de ton commentaire qui réchauffe. Tendresse.

  4. Chemss chemouss, ton élan est une brise du vent de l’Est et j’en suis très touchée, mon amie. Biz.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*