Dis moi je t’aime et La revenante de Maissa Boutiche -Ain Bénian- Alger – Algérie

Maissa Boutiche

 

Dis moi je t’aime !

J’ai été sensée de te juger
Je sais que tu m’aimes à ta manière
D’un amour discret, même s’il déborde.
Ton comportement reste toujours timide
Je te connais depuis le temps
Mais comme toute femme sensible
Je voudrais que tu te manifestes
Quand les oiseaux regagnent leurs nids
Et les fleurs penchent leurs têtes à la venue de la nuit,
Quand les arbres cessent leurs murmures
Et quand les vagues amoureusement
Sur les rives  se jettent,
Quand la vie ne devient que chuchotement
Et les âmes épousent leurs rêves…

Dis moi « je t’aime »
Ce mot ensorcelant,magique
Réanimera les flammes et meublera le vide dans mon cœur.
Je sais que tu n’es pas de ceux qui
Leurs sentiments sur les murs, écrivent,
Ni les crier sur les toits et les criques.
Mais dis-le-moi rien qu’une fois
Pour ressentir que dans les quartiers de ton cœur
Je fais le poids,
Que tes sentiments même silencieux
Sont bleus, caresseront mes ans et embelliront mes rides.
Mon cœur alors, s’apaisera
Et mon amour pour toi, grandira…

Je t’aime aussi à ma manière
Parfois soumise et d’autres guerrières
Et je dessine mon amour gauche et naïf
De mes mains tremblantes, sur tes lèvres

La revenante

Elle tenait la rampe de sa main,
Montait les marches
Une à une, le pas traînant.
Arrivée enfin au seuil de sa demeure
Complètement épuisée,
Elle ouvrit la porte
Dit toute enthousiaste:
– « Me voilà revenue
Le voyage était long.
J’étais dans le royaume du passé
Où les souvenirs émergeaient
Saluaient heureux mon passage.
Ce qui m’a retenu !

 

2 commentaires

  1. Magnifique poème

  2. Merci Chemss Chamouss, ravie que tu as apprécié mes humbles odes. Amitié.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*