Tribune libre : Le S.I.E.L entre réalité et perspective: Abdellatif Bhiri – Safi- Maroc

Abdellatif Bhiri


Après quelques jours de la clôture de l’édition du Salon International de l’Édition et du Livre, il est navrant de constater la quantité de déchets amassés sur les lieux d’exposition ! On se croirait à la fin d’une journée d’un souk hebdomadaire, avec la seule différence que les détritus de ce dernier profitent aux bêtes de somme !
Selon les communiqués officiels, l’édition 2018 fut un franc succès. Mais sur quelle base ? L’affluence du public, le nombre des stands ou l’avalanche des « Selfies » ?
Mon propos se veut objectif ; c’est pourquoi je ne vais pas trop sombrer dans la critique creuse. Au contraire, je suggère un point de vue que beaucoup de gens partagent, mais en silence !
Il s’agit de repenser l’idée même du Salon du Livre et ce fond en comble. Il ne suffit pas d’importer un quelconque modèle étranger, mais d’essayer de sauvegarder notre « exclusivité culturelle » et notre fameuse « exception marocaine ». La conception n’est pas des plus ardues puisqu’il suffirait d’une volonté politique et d’une responsabilisation des acteurs régionaux et locaux.
« La chose culturelle » et la revalorisation du potentiel humain ne doivent plus souffrir aucune légèreté ni indifférence. Au lieu d’attendre toute une année pour organiser une exposition orpheline et maladroitement cosmopolite où se mêlent le bon et le médiocre, il serait  judicieux  d’organiser des salons régionaux du Livre tout au long de l’année. Des critères stricts en termes de qualité et de contenu devraient être imposés. Ainsi, lors du SIEL à envergure internationale ne seraient exposés que les ouvrages qui feraient honneur à leurs auteurs et par delà à l’image de la Culture au Maroc.
Ce n’est qu’ainsi et seulement ainsi que l’on pourrait redorer le blason de paysage culturel qui patauge toujours dans la médiocrité rampante puisqu’il est toujours assujetti et submergé par des esprits voraces à la mentalité mercantiliste.
©08/03/2018 Abdellatif BHIRI. Maroc

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*