Seule avec ses pensées par : Maissa Boutiche – Alger –Algérie

Maissa Boutiche

Seule avec ses pensées, elle se dit dans un soupir :

– Il m’a fallu tout ce temps 

Pour comprendre 

Que l’amour est parfois un sentiment, insensé.

Je me souviendrais de toi, quand pour la première fois

De mon cœur tu t’es emparé.

Il était beau comme l’herbe humide de mes champs

Et de mes belles prairies, qui rafraichissaient

Oû on gambadait heureux étant enfants…

Il m’a fallu tous ces ans

Et ces saisons qui se sont passées

Et ces jours qui se sont assoupis dans le temps,

Quelques promesses que le vent a emportées 

Et d’autres que nous avons récoltées

Ah ! Qu’ils étaient beaux ces instants, tête à tête

Où nous partagions nos rêves et le file de nos pensées !

Ils me manquent tant !…

Il m’a fallu tout ce temps

Avec ses hivers, ses automnes, ses étés et ces printemps

Où l’amour comme les épis de notre hameau 

Dans sa danse, nous enlaçait.

Puis vinrent ces rides et ces cheveux blancs.

L’amour a alors changé de cap et devenu

Un haussement d’épaule, au ton différent,

Un hymne d’indifférence

Que sur mon visage, sans pudeur, tu me balançais …

Mais j’ai gardé en moi ton sourire ; 

Le feu de l’amour de ton regard verdoyant

Et je me dis :

Est-il encore temps de sauver cet amour

Qui se perd dans le lointain,

De le régénérer paisiblement, de ne pas le laisser faner… ?

Il m’a fallu du temps et de la patience et 

Beaucoup d’amour

Pour arriver à comptabiliser, 

A faire le bilan de tous ces ans.

Et la conclusion est noire sur blanc. 

Je t’aimerai quoiqu’il arrive,

Qu’il fasse beau ou mauvais temps…

L’amour a parfois ses excès de zèle,

Devient fou et parfois « tzigan ».

Mais l’amour en moi

N’aura pas le temps de me changer.

Je t’aime et t’aimerai en mes saisons de cerises.

Il est mon cœur et sur ma peau tatoué

 

4 commentaires

  1. Avatar

    Que dire devant cette belle plume tentalueuse avec laquelle tu peux s’exprimer pour guérir tes maux ….c’est merveilleux ….jolis souvenir au parfum de l’enfance….. Bravo grande poétesse et merci pour ce partage de purs sentiments

  2. Avatar

    “L’amour ne meurt jamais de mort naturelle. Il meurt parce que nous ne savons pas revenir à sa source. Il meurt d’aveuglement, d’erreurs et de trahisons. Il meurt de maladie et de blessures ; il meurt de lassitude, il dépérit et se ternit.” Anais Nin. On est plus au temps de l’indifférence bien pire c’est carrément l’ère de l’insensibilite. Certainenement que l’amour triomphe toujours. Ke temps des cerises fleuriront toujours. Un très beau hymne à l’amour. Belle poésie et plus beau état d’esprit.

  3. Avatar

    Merci Nouara Salsabil, que dire devant ta noblesse. big bisou <3

  4. Avatar

    merci Gentleman Azzou Azzou, comblée par ton amitié si noble. Tendres pensées.

Répondre à nouara salsabil Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*