L’emprise de l’absence par :Intissar Souleyman – poétesse syrienne

10430510_688844107859066_7641088773478256761_n-300x300

Intissar Souleyman – poétesse syrienne

téléchargement

 

Je te désire ardemment comme si tu étais un ciel
Enveloppant mon étoile de son ombre,
Marchant d’un pas alerte derrière ma vague remplie de ton parfum,
Maniant le babillage de la clarté,
Glissant vers mes vallées, plein de nostalgie,
Je te désire ardemment non comme désirent les femmes.
Je te désire ardemment comme si tu étais un chapelet
Entreprenant du renfort avec zèle,
Comme si tu étais des préceptes à psalmodier,
Une prière pour le rite de l’eau et de la boue,
Un jeun pour deux lèvres que le silence a fait fleurir.
Je te désire ardemment mon amour
Comme si tu étais une attente insistante,
Une chanson pour aimer éperdument l’éclat lumineux,
Une révérence pour l’orphelinage de mes côtes,
Une satiété pour atténuer ma fugue
Une mélodie exerçant son emprise
Avec la chanson de Om Kalthoum* :
« Donne-moi tes yeux pour que le miens
Aillent loin dans leur monde ! »

*Oum Khalthoum :la meilleure cantatrice égyptienne de tous les temps ( décédé en 1975 )

2 commentaires

  1. Avatar
    Mohamed Salah Ben Amor

    Elisabeth Blanchard très beau poème..

    اليزابات بلانشار ( فرنسية) : قصيدة جميلة جدا

  2. Avatar
    Mohamed Salah Ben Amor

    Malika Bensoltane la référence à Oum Kheltoum fait de ce poème un joyau

    الشاعرى الجزائرية مليكة بن سلطان :

    الإحالة على أم كلثوم تجعل من هذه القصيدة تحفة الشاعرة الجزائرية

Répondre à Mohamed Salah Ben Amor Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*