Mon père était campagnard par: Ahmed Safir- Fès –Maroc

Mon père était campagnard Pas instruit mais pas ignard Il se débrouillait au hasard Mieux que certains connards Mon père aimait la terre et son odeur Et en parfait et sage laboureur Il la cultivait avec amour et ardeur Il semait les graines avec bonheur Joyeux et impassible à la douleur  Insouciant au froid et à  la chaleur. Mon père ... Lire la suite »

Cette souffrance qui nous plie par: Maissa Boutiche – Alger – Algérie

La souffrance, ce ressenti Qui accentue et prolonge notre errance, A la recherche de l’amour désiré. La beauté c’est celle Qui émane, Qui se trouve dans un coin, En chacun de nous Est une  lumière d’espoir, d’espérance, Un amour, qui se propage dans les vaisseaux, de la vie, En brisant le silence.  Le silence est simplement,  L’absence du bruit, Pour ... Lire la suite »