Archives de l’auteur: Mohamed Salah Ben Amor

Avatar

La porte verte par: Fatima Maaouia- poétesse tuniso-algérienne – Tunis – Tunisie

Une si triste porte esseulée Sur la route pourtant ensoleillée De colliers de villas fortunées émaillées Et tout le long d’hôtels cinq étoiles festonnée M’a interpellée, lors de ma randonnée Drôle de destinée ! Couleurs, lustre et apprêts Éprouvés par l’âge Quel naufrage ! Lui aurait-on jeté un sort ? Ô, ma vie ! Désarmant ! Cette porte dans un ... Lire la suite »

Cette souffrance qui nous plie par: Maissa Boutiche – Alger – Algérie

La souffrance, ce ressenti Qui accentue et prolonge notre errance, A la recherche de l’amour désiré. La beauté c’est celle Qui émane, Qui se trouve dans un coin, En chacun de nous Est une  lumière d’espoir, d’espérance, Un amour, qui se propage dans les vaisseaux, de la vie, En brisant le silence.  Le silence est simplement,  L’absence du bruit, Pour ... Lire la suite »

RAPACES par : Ahmed Safir –Fès –Maroc

Les rapaces Appartiennent à toutes les races À toutes les classes Cupides et voraces Ils emplissent l’espace Ne reculent devant aucune menace Devant le malheur des autres Ils restent de glace Les fortunes qu’ils amassent Sont immondices et crasse Le bonheur des gens les agace On les chasse Ils font volte-face Ils nous suivent à la trace Parfois ils nous ... Lire la suite »

À Noura par: Manssouri Essaid- poète marocain

Emmène-moi au fleuve De tes larmes Quand tes yeux planent Autour de moi, Oui, Il faut que je pleuve Sur tes charmes Tel un regard qui volplane Sur nos émois, Ô beauté du dieu-fleuve, Chagrin et drame, Fou qui fait du deltaplane Tous les mois. Ma chérie vit dans ce village, Dans cette terrasse Elle est assise Guettant mon passage, ... Lire la suite »

LES VEINES DES MOTS par : Mokhtar El Amraoui – Mateur- Tunisie

Les veines des mots Ont toujours pu De leurs lumières Vaincre les bottes des ténèbres Et scier les injustes barreaux Des vaines tenaces menteries Les veines des mots Ont toujours su vibrer bien haut Contre l’obscurité des bas vils Venins grégaires de l’oubli Les veines des mots Savent sculpter les cimes Des tonitruants silences En ivres sarments  Passeurs d’horizons de ... Lire la suite »

Sur cette terre par: Ahmed Safir – Fès – Maroc

Sur cette terre avant qu’il n’y ait murailles et serres Sur cette terre Vivaient nos pères Vivaient nos mères Vivaient nos frères Nous cohabitions Dans un bonheur Éphémère Nous habitions Les campagnes et les villes Nous parcourions toutes les artères Nous cultivions ces terres Nous ramassions les pierres Nous construisions des villes entières Hélas ! C’était naguère Avant d’être vendus ... Lire la suite »

Ce qu’enfante la nuit, le séquestre le jour par: Maissa Boutiche – Ain Bénian – Alger- Algérie

Elle déclare en s’allongeant Sur ses pages vierges : – Ce que je pense, dit-elle Ce que je vois, ce que je veux, m’importe peu ? Ces questions pertinentes me traversent l’esprit, Et maintes pensées, naviguent, voyagent, Accostent finalement sur mes rives, toutes nues, Ces pensées, qui dans leur course folle Enveloppent mon être de chagrin Et je n’ai plus ... Lire la suite »

Contre-façon par: Najette Ouerghi –Tunis –Tunisie

Laine mêlée de nylon, Acrylique, faux coton, Cuir, daim en simili… On se pare et on oublie Que c’est du toc ! On rafistole, on rafistole, On rapièce, mélange, bricole, On s’attife dare-dare Et on trouve cela…beau ! Tout devient accessible Rien n’est plus impossible Ici-bas: L’éden même est déjà là: C’est une sorte d’imitation Rococco et diaphane, Une sidérante ... Lire la suite »