Telle une fleur fanée par :Mohammed Benfares–Tanger – Maroc

Mohammed Benfares

Tu te meurs telle une fleur fanée

Dans les labyrinthes infinis

De cette terre pourtant si clémente

Et dont les beautés immortelles

Redonnent forces et volupté !

Laisse ton âme renaître et s’élever

De nuit comme à chaque lever

Pour que les roses partout écloses

Sèment ton parfum en toutes choses !

Que la vie reprenne et le cœur se repose,

Afin que la lumière inonde tes yeux

Et colorie les pages de ta romance ! 

Un commentaire

  1. Avatar

    Merci professeur , ma reconnaissance sans limites .

Répondre à mohammed benfares Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*